John Le Carré, maître des romans d’espionnage, est mort

Romancier à succès, ex-espion, l’écrivain britannique John Le Carré est décédé à l’âge de 89 ans.

Le romancier britannique John Le Carré, ici en 2017.
Le romancier britannique John Le Carré, ici en 2017. © AFP / DPA / Christian Charisius

« C’est avec une grande tristesse que je dois annoncer que David Cornwell, connu dans le monde sous le nom de John le Carré, est décédé après une courte maladie (non liée au Covid-19) en Cornouailles samedi soir, le 12 décembre 2020 », a déclaré son agent, Jonny Geller, PDG du groupe Curtis Brown, dans un communiqué publié sur le site internet de cette agence artistique basée à Londres.

Une interview de l’écrivain par François Busnel dans la Grande Librairie

L’occasion de lire son dernier roman paru en 2019, Agent Running in the Field

News: New John le Carré novel publishes in the UK - Curtis Brown

Nat, a veteran of Britain’s Secret Intelligence Service, thinks his years as an agent runner are over. But MI6 have other plans. To tackle the growing threat from Moscow Centre, Nat is put in charge of The Haven, a defunct substation of London General with a rag-tag band of spies. His weekly badminton session with the young, introspective, Brexit-hating Ed, offers respite from the new job. But it is Ed, of all unlikely people, who will take Nat down the path of political anger that will ensnare them all.

NLG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.