Gustave Flaubert en Angleterre

Disponible le 8 octobre 2021
dans la revue Patrimoine Normand


Dans le cadre du bicentenaire de la naissance du grand écrivain, né le 12 décembre 1821 à Rouen, l’auteur explore dans ce nouvel article les séjours et les découvertes de Flaubert outre-Manche.
L’image d’un Gustave Flaubert claquemuré à Croisset, ne travaillant laborieusement à son œuvre considérable que comme un perpétuel ermite est trompeuse : même si son refuge rouennais fut toujours essentiel pour lui, il voyagea beaucoup, loin, et souvent. Ses rapports avec l’Angleterre, tant personnellement que littérairement, en sont un exemple. On le trouve émerveillé devant le Crystal Palace au cours de la Great Exhibition de 1851, on le suit au British Museum devant les trésors de l’archéologie, on le retrouve dans le palais d’Henry VIII à Hampton Court…
Comment Flaubert a-t-il vécu cette confrontation avec la culture britannique ? Et quelles furent les réactions des critiques et du public lors de la publication de ses œuvres traduites en anglais ?

Par Serge Van Den Broucke

Site de Patrimoine Normand

Site de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.