Une inquiétante invasion

Le patrimoine historique anglais dévoré par les mites !

HISTORIC FABRICS

English Heritage, le principal organisme officiel de gestion et de protection des monuments historiques anglais, s’inquiète de la grande prolifération cette année des mites des vêtements (Tineola Bissellialla) dans les collections. Les spécialistes de la conservation des tissus pensent que cette invasion est due aux températures très clémentes de l’hiver dernier et de ce début de printemps. La population de mites a d’ailleurs augmenté spectaculairement dans le Royaume-Uni au cours de ces 5 dernières années. Les larves de ces petits papillons dévorent avec voracité les costumes, tapisseries et tapis anciens d’une valeur inestimable préservés dans les musées et les innombrables demeures patrimoniales britanniques. La lutte s’intensifie, mais elle est complexe et s’apparente souvent à un véritable tonneau des Danaïdes.

Serge Van Den Broucke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *