Les cinq de Cambridge

l’une des plus fascinantes histoires d’espionnage du XXème siècle

La société britannique de l’entre-deux-guerres connaît, sur fond de crise économique, de fortes tensions politiques. Tandis qu’une partie de l’élite cède aux sirènes nazies, l’idéologie communiste séduit un nombre croissant d’individus. Ainsi dès 1929 est créée une cellule communiste à l’université de Cambridge. C’est là, au cœur de l’establishment que vont opérer les agents recruteurs du NKVD, l’ancêtre du KGB. On connaîtra, bien plus tard, le nom de leurs recrues : Kim Philby, Guy Burgess, Anthony Blunt, Donald MacLean et John Cairncross, ces cinq étudiants brillants et polyglottes, causeurs et spirituels avaient, dès le milieu des années 1930, intégré les plus hautes sphères du renseignement (MI5, MI6) et de la diplomatie (Foreign office) de la Couronne. Tout en renseignant les Soviétiques.

Les 5 de Cambridge, un réseau d'espionnage britannique à la solde des  sovietiques

Retour en musique sur l’univers trouble de l’espionnage dans un podcast de France Culture

une bande dessinée qui retrace la saga des cinq espions.

Les Cinq de Cambridge
Auteurs : Olivier Neuray (Makabi) et Valérie Lemaire

Et le témoignage de Kim Philby

NLG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.