“Intempéries”, pépite féministe oubliée de Rosamond Lehmann

The Weather in the Streets a été republié en novembre chez Belfond

Intempéries - Rosamond Lehmann - Belfond - Grand format - Le Hall du Livre  NANCY

Il n’est pas étonnant qu’Intempéries, publié pour la première fois en 1936, ait traversé les âges pour devenir un roman culte et faire de son auteure, Rosamond Lehmann, une référence féministe. Rarement, en effet, un roman aura décrit avec autant de tendresse et d’honnêteté les affres d’une liaison adultère : les éclats d’espoir, les occasions manquées, la jalousie, les chambres d’hôtel anonymes, jusqu’à l’avortement clandestin. Et surtout, le courage qu’il faut parfois aux femmes pour affirmer leur indépendance et accéder à la vérité de leur existence.

NLG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.