Simon Roberts revient en Normandie

au château de Flamanville jusqu’au 19 septembre

Célébration du 14 juillet avec un barbecue, Yport – Seine-Maritime, de la série Normandy, 2014-2016. Courtesy de l’artiste




Après son exposition au Centre photographique Rouen Normandie en 2017 puis en 2018 à l’abbaye aux Dames à Caen, l’exposition Normandy revient pour s’attarder cette fois sur la péninsule du Cotentin.

De la Seine-Maritime à la Manche, le photographe anglais Simon Roberts a parcouru la région en quête des temps de loisirs en plein air. La commande photographique, passée par le Centre photographique Rouen Normandie, a été réalisée entre 2014 et 2016 ; le contexte était alors tout autre. L’exposition proposée au Château de Flamanville engage la (re)découverte de cet ensemble photographique à la lumière des derniers mois de confinement et des changements radicaux qui sont intervenus sur nos pratiques sociales. Elle est également l’occasion de prolonger la commande dans la Manche, avec la venue du photographe au cours du mois de juillet, à Flamanville et environs. Les clichés qu’il réalisera seront ensuite ajoutés à l’exposition en cours.

Simon Roberts a arpenté fêtes locales, défilés, commémorations ou encore vide-greniers. Quand tout est mouvement, flux, mobilité, lui, s’arrête. Campé sur le toit de son van, ou perché au faîte d’une échelle, il compose de vastes tableaux photographiques, comme autant de récits de rencontres entre un environnement et ses occupants d’un jour.

NLG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.